ACCUEIL

QUI SOMMES NOUS ?

NOUS CONTACTER

LES DOSSIERS
- Anatomie du genou
- Genou méniscal
- Genou ligamentaire
- Genou rotulien
- Genou de l'enfant
- Arthrose du genou
- Prothèse du genou

INFORMATIONS PATIENTS

LIENS SUPPLEMENTAIRES


Anatomie du genou


Anatomie et mécanique

Introduction


Le genou humain met en présence trois surfaces osseuses unies par une capsule et des ligaments.
Il s’agit de la plus grosse articulation du corps. C’est une articulation mixte trochoide-trochléenne. L’incongruence des surfaces articulaires est compensée par un épais revêtement cartilagineux articulaire ainsi que par l’interposition de ménisques.
Les mouvements du fémur sur le tibia se décomposent en roulement-glissement qui permettent la flexion du genou. Des mouvements de rotation axiales sont possibles dès les premiers degrés de flexion du genou.

Les surfaces articulaires :
Les condyles se distinguent par leur forme et leurs dimensions. Ils divergent vers l’arrière et le bas. Le condyle latéral est généralement plus large en avant qu’en arrière. Le condyle médial est aussi large en avant qu’en arrière.
Le rayon de courbure des condyles décroît vers l’arrière ce qui fait que les centres de courbure sont par conséquent situés sur une ligne spiralée.
La surface articulaire du tibia est constituée par deux cavités glénoidiennes séparée par l’éminence intercondylienne.Le plateau tibial medial est concave d’avant en arrière. Le plateau tibial latéral est convexe d’avant en arrière.

 

 

La rotule
C’est le plus grand os sésamoide du corps. Elle est de forme triangulaire à base supérieure. Sa face postérieure articulaire est divisée en deux facettes par une crête médiane. La facette latérale est plus grande que la facette médiale.
 Les moyens d’unions des surfaces articulaires
Les ligaments croisés :






Le tibia
Les ligaments croisés sont situés au centre du genou. Il existe deux ligaments : le ligament croisé antérieur (LCA) et le ligament croisé postérieur (LCP).

Le ligament croisé antérieur
C’est le seul ligament  complètement intra articulaire sans attache capsulaire. Il est inséré sur la surface préspinale du tibia et se dirige en haut et en arrière vers la face médiale du condyle lateral. Il présente plusieurs faisceaux et contrôle le tiroir antérieur et la rotation interne du tibia.
Le ligament croisé postérieur
Le LCP s’insère sur la surface rétrospinale du tibia et se dirige en haut et en avant vers la surface axiale du condyle medial. Dans le plan frontal, il occupe les deux tiers médiaux de l’échancrure. C’est un ligament intrasynovial et extra articulaire. Le LCP se subdivise en deux faisceau de fibres antérolatérales et postéromédiales.
Les ligaments ménisco-fémoraux accompagnent le LCP et sont le ligament antérieur de Humphrey et le ligament postérieur. Ils participent à la stabilization de la partie postérieure du ménisque lateral.



Les ligaments latéraux

Le ligament collatéral medial (LLI) est inséré au niveau du fémur et du tibia. Il se dirige vers le bas et en avant, et mesure en moyenne 12,5 cm. Il s’agit d’une lame aplatie triangulaire qui adhère fortement à la capsule articulaire et au ménisque médial. Le LLI présente trois sortes 
de fibres : les fibres antérieures longues tendues entre l’épicondyle médial et la marge infraglénoidienne interne du tibia. Les fibres postéro-supérieures courtes irradient dans le ménisque médial alors que les fibres postéro-inférieures s’étendent entre le ménisque médial et le tibia. Ce ligament est en partie recouvert par les tendons de la Patte d’Oie.
Le ligament collatéral latéral (LLE) s’insère de l’épicondyle latéral, se dirige en bas et en arrière pour s'insérer sur la tête du péroné. Il mesure en moyenne 5,6 cm. Ce ligament n’est pas adhérent à la capsule ni au ménisque latéral.
Les ménisques
Les ménisques sont  deux structures intra-articulaires et composés de fibrocartilage. Il existe deux ménisques : le ménisque médial et le menisque latéral.

Les ménisques
Le ménisque médial a une forme en croissant de lune et adhère fortement au ligament latéral interne. Les insertions de ce ménisque sont assez écartées. Ce ménisque est peu mobile.
Le ménisque latéral est presque circulaire avec deux attaches très proches l’une de l’autre. Il n’est pas adhérent à la capsule ni au ligament latéral externe, ce qui autorise une mobilité plus importante que le ménisque médial.






Liste des autres articles associés au dossier
- Anatomie et mécanique